Les charges d’une micro-entreprise

Même si le régime de la micro-entreprise est un régime simplifié, comme toutes entreprises, la micro-entreprise a elle aussi des charges. Elles seront différentes selon la nature de votre activité. Nous vous résumons en quelques lignes ce que vous aurez à payer. Gardez en tête qu’en l’absence de comptabilité, tout sera calculé à partir du chiffre d’affaires que vous aurez déclaré et encaissé. Ces déclarations sont dématérialisées et les calculs seront faits automatiquement.

Chiffres d’affaires (CA) = somme totale de ce qui est facturé et encaissé (à ne pas confondre avec le bénéfice !)

Les cotisations sociales

Si vous êtes micro-entrepreneur vous allez cotiser en tant que travailleur indépendant et vous allez donc devoir payer des cotisations sociales qui concernent : l’assurance maladie, la maternité, les allocations familiales, l’invalidité d’essai, la retraite de base et la retraite complémentaire, la CSG (Contribution Sociale Généralisée), la CRDS (Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale). Ces cotisations sociales seront à payer mensuellement ou trimestriellement aux urssaf et varient en fonction de la nature d’activité d’exercée :

Micro-entreprises
en fabrication, achat et revente
Micro-entreprises en prestations
de service
12,8% du chiffre d’affaires22% du chiffre d’affaires

A SAVOIR 

Si vous bénéficiez de l’aide ACRE (Aide à la Création ou la Reprise d’Entreprise), le taux de vos cotisations sociales de votre première année sera réduit de moitié. Ce dispositif est soumis à conditions et un formulaire doit être déposé auprès de l’urssaf dans les 45 jours suivant la déclaration de l’activité.

Si votre chiffre d’affaires est à 0, vous ne paierez pas de cotisations sociales mais la déclaration restera obligatoire.

A partir d’un an d’exercice de votre activité, certaines taxes viennent s’ajouter :

1. La taxe pour frais de Chambre Consulaire (Chambre de Métiers et de l’Artisanat ou Chambre de Commerce et de l’Industrie) dans laquelle vous êtes immatriculé.e.s (et/ou de La Chambre de Commerce et de l’Industrie). Une fois encore, le montant de cette taxe va être différente en fonction de la nature de votre activité :

  • 0,48% pour les micro-entreprises en prestations de services ;
  • 0,22% pour les micro-entreprises en fabrication, achat et revente ;
  • 0,007% pour les micro-entreprises en double immatriculation CMA – CCI.

2. La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE), dont le taux est fixé par la commune. Pour en savoir plus à ce propos, et bénéficier peut-être d’une exonération, renseignez-vous sur le site du Service Public.

Contribution pour la Formation Professionnelle

En plus des cotisations sociales, les micro-entrepreneurs doivent payer la contribution pour la formation professionnelle. Ces fonds permettent de financer des formations pour les travailleurs indépendants. Vous pourrez vous-même en bénéficier, sous conditions, et une fois que vous aurez fait une première déclaration de chiffre d’affaires non nulle.

Le montant varie encore une fois selon la nature de votre activité :

  • 0,3% du CA pour les artisans
  • 0,1% du CA pour les commerçants
  • 0,2% du CA pour les professionnels libéraux

Enfin, les revenus générés de votre micro-entreprise seront aussi soumis à l’impôt sur le revenu. Optez pour la meilleure solution entre le versement fiscal libératoire ou l’imposition classique. Pour bien comprendre la différence et faire le bon choix, n’hésitez pas à participer à notre Pack Micro, une formation 2 jours complets pour tout savoir sur le fonctionnement de votre entreprise !

Vous avez maintenant connaissance de toutes les charges à payer !

N’oubliez pas d’évaluer toutes les autres charges inhérentes et propres à votre activité (assurance, frais de déplacements, outils de communication, matériels, stocks, etc.) ! En effet, elles auront aussi un impact sur la rentabilité de votre entreprise.

Le [hub] de l’Artipreneur propose une offre d’accompagnement individualisé  Lancer son projet  pour travailler avec vous sur ce  sujet ! 😉 

Logo h web

Les bases de la création d'entreprise en 2h

Participez à nos réunions gratuites d’information.

OU

Je souhaite plus d’informations et rentrer en contact avec un conseiller.

Je suis…
 
J'ai un projet dans…