Financer la création de son entreprise

Se lancer dans la création de son entreprise c’est bien. Savoir comment la financer c’est mieux. Et c’est surtout indispensable ! Il existe de nombreux dispositifs de financement à la création de son entreprise. Nous faisons le point avec vous !

Tout d’abord, ne prenez pas peur de tous les termes et abréviations que vous allez rencontrer dans cet article, nous allons les décrypter avec vous 😉

Les aides à la création de son entreprise

ACRE Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise

Cette aide consiste en une exonération partielle de charges sociales. Vous pouvez en profiter durant la première année de votre activité. Le montant de l’exonération partielle dépendra aussi de votre statut juridique. Cette aide est automatique pour une majorité de créateur·rice·s et de repreneur·se·s. S’il s’agit d’une société, chaque dirigeant·e peut y prétendre s’il·elle exerce effectivement le contrôle (voir conditions).

A noter que pour les régimes micro, la demande doit être faite auprès de l’Urssaf dans les 45 jours suivant le dépôt du dossier de création et il faudra répondre à l’un des critères d’éligibilité (être demandeur·se d’emploi indemnisé·e, etc.).

ARCEAide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise

Ne la confondez pas avec l’aide précédente. Même si les appellations sont presque similaires, les aides versées sont différentes. En effet, si vous êtes demandeur·se d’emploi indemnisé·e, l’ARCE consiste à recevoir ses allocations chômage sous la forme de capital. Pôle Emploi vous donne alors 45% de vos droits restants à verser lors du début de l’activité (versement en 2 fois). Notez encore une fois que cette aide est conditionnée (bénéficier de l’ACRE, etc.).

Maintien AREAllocation chômage d’aide au Retour à l’Emploi

Si vous décidez de ne pas opter pour l’ARCE, sachez que vous pouvez alors maintenir vos indemnités Pôle Emploi en parallèle de votre activité (maintien total ou partiel selon le statut juridique), grâce à l’ARE.

Aides Spécifiques sur le Territoire

En fonction de la zone sur laquelle vous installez votre entreprise et de votre activité, vous pouvez bénéficier d’exonérations sociales ou fiscales ou certaines aides directes telles que des subventions. Pour savoir s’il existe des aides sur la zone sur laquelle vous êtes établi, il faut vous renseigner auprès de votre mairie, de la communauté de communes, de la région, …

Prêts et dons familiaux

Votre entourage (famille ou amis) est d’une aide précieuse dans la mise en place et le développement de votre projet. Ils peuvent vous conseiller sur votre idée et donner leur avis. Alors pourquoi pas leur demander encore une petite faveur pour vous aider à financer ce projet et à le concrétiser ?

Toutes ces aides peuvent vous paraître compliquées à cerner et à évaluer. Notre plus grand conseil pour ne pas faire d’erreur est de vous faire accompagner. Notez que le [hub] de l’Artipreneur vous aide à la création ou la reprise de votre entreprise en proposant des formations et des accompagnements individuels et encadrés par des experts 😉

Financements innovants

Ces moyens de financements ont été créés afin d’être complémentaires aux financements traditionnels apportés par l’Etat ou les Aides Publiques. Ces financements ont été mis en place pour apporter du soutien à certains domaines spécifiques ou innovants. Vous pouvez notamment retrouver certaines solutions de financements comme :

  • StartUp and Go Emergence : cette subvention est à destination des porteur·se·s de projets qui se situent dans les 9 mois précédents la date de création pressentie et jusqu’à 6 mois après la création de l’entreprise. Le montant maximum est de 11 000€. Pour plus d’informations, renseignez-vous ici !
  • StartUp and Go Création : il s’agit d’un prêt d’honneur innovation qui s’adresse aux créateur·se·s d’entreprises innovantes de moins de 2 ans. Le montant du prêt peut aller jusqu’à 100 000€ par projet. Pour plus d’informations, renseignez-vous ici !
  • Bourse FrenchTech Emergence : cette aide est accordée aux porteur·se·s de projets voulant créer leur entreprise, quelle que soit leur type d’innovation. Quelques critères sont à respecter afin de pouvoir bénéficier de cette subvention de maximum 90 000€. Pour plus d’informations, renseignez-vous ici !
  • Bourse French Tech : cette aide est accordée aux porteur·se·s de projets voulant créer leur entreprise dont leur innovation n’est pas technologique. Comme la précédente, quelques critères sont à respecter afin de pouvoir bénéficier de cette subvention de 30 000€. Pour plus d’informations, renseignez-vous ici !

Innovation

Cette liste d’aides n’est pas exhaustive et est amenée à évoluer dans le temps. Vous pouvez également obtenir des prêts pour la création de votre entreprise (que nous vous présenterons dans le prochaine article 😉). Nous ne pouvons que vous conseiller de vous renseigner ! D’ailleurs le [hub] de l’Artipreneur vous épaule personnellement dans le développement de votre projet grâce à notre accompagnement sur-mesure Lancer son projet. Prenez rendez-vous ! 😉

Logo h web

Les bases de la création d'entreprise en 2h

Participez à nos réunions gratuites d’information.

OU

Je souhaite plus d’informations et rentrer en contact avec un conseiller.

Je suis…
 
J'ai un projet dans…