Comment réussir son PITCH ?

📢 Un pitch est une présentation à l’oral qui doit vous permettre en tant que porteur de projet de présenter votre projet à une personne ou un public. Cet exercice est souvent requis lorsque vous rencontrez des personnes à qui vous présentez votre projet, comme votre banquier, ou une audience pour un concours par exemple.

🔎 Dans un pitch, il faut aller à l’essentiel, car son but est de vendre au mieux le projet et de convaincre l’interlocuteur que ce-dernier a un intérêt. Pour être vraiment efficace, un pitch doit être bref, mais doit être présenté parfaitement, de sorte à donner de la crédibilité à votre projet. C’est pour ça qu’un pitch, ça se travaille.

Mais qu’est-ce que je dois dire dans mon pitch ? 🤔

La présentation de votre projet

La présentation est l’élément le plus important de votre pitch. C’est le moment où vous aller capter (et captiver) votre auditoire. Souvent, pour donner de l’intérêt à l’introduction, on peut interpeller le public avec une histoire, un chiffre clé, un constat ou un problème. Ce type d’introduction va donner de la crédibilité à l’idée d’entreprise que vous avez eue.

Une fois le problème constaté, il faut réussir à montrer que les solutions existantes ne sont pas suffisantes pour régler celui-ci. En faisant ça, on justifie profondément la réalisation d’une nouvelle solution, tout en montrant qu’on a déjà essayé par d’autres moyens de résoudre le problème. 👍

Une fois que l’origine de l’idée et que l’ensemble des solutions (inefficaces) sont présentées, on peut introduire sa solution. Si la solution est liée à une histoire, elle aura beaucoup plus de sens pour vos interlocuteurs. Quand vous présentez la solution, ne rentrez surtout pas dans les détails techniques. Le pitch est fait pour que n’importe qui, même les plus néophytes du sujet, puissent comprendre l’utilité, et le sens de votre projet.

Exemple

« Ma grand-mère aime beaucoup quand ses petits-enfants partagent des photos de leurs vacances avec elle. Le problème c’est que ses petits-enfants, comme moi, oublions de le faire. 75% des grands-parents souffrent de solitude. Aujourd’hui, il n’existe pas d’outils qui permet aux grands-parents éloignés de leurs petits enfants de garder un contact régulier et pratique. Notre projet, c’est de rapprocher petits-enfants de leurs grands-parents, grâce à une application qui envoie une notification régulièrement pour rappeler aux enfants d’envoyer une photo d’eux ou de leurs vacances, à leur grands-parents. »

La description de votre activité

En général, c’est après cette introduction que vous présentez quelque chose de concret, qui montre à vos interlocuteurs qu’ils ont en face d’eux une personne qui a déjà commencé à travailler sur son projet, et qui en a déjà des preuves. Si vous avez quelque chose de physique à montrer, votre public sera captivé. C’est le moment de montrer un prototype par exemple. Même si ce n’est pas le produit ou service abouti, cela va permettre à votre public (potentiellement financeur) de la pertinence de votre solution. Si vous n’avez rien effectué concrètement, démontrez comment vous comptez tester votre solution. 💪

Au-delà de la solution, il est important de montrer à qui elle sera adressée : qui seront vos clients, votre marché ? Montrez que vous avec des informations sur les personnes qui seraient intéressées par votre solution. Expliquez pourquoi, combien, comment, où, à quel prix ?

Exemple

« J’ai ici un prototype d’application mobile, avec une interface très simple, très fonctionnelle, que je vous fais passer. Nos clients seront d’une part, les grands-parents qui souhaitent être connectés pour garder contact avec leur famille, et de l’autre côté, des petits-enfants âgés entre 15 et 30 ans, qui souhaitent partager leurs activités ou vacances avec leurs grands-parents. Nous savons que cette cible n’est pas prête à payer pour les fonctionnalités essentielles, alors nous auront une partie de l’application qui sera disponible gratuitement, avec de la publicité. Une autre partie sera payante, à hauteur de 10€ par mois par album jusqu’à 5 personnes. Ensuite, chaque utilisateur supplémentaire coûtera 2€ par mois. Ils paieront car ils auront accès à des rappels stimulants, des suggestions et idées de création. »

L’adéquation homme-projet

🤝 A ce niveau là du pitch, vous devez convaincre que vous avez les compétences de réaliser tout ça, et que le projet vous concerne. Si vous vous lancez seul, expliquez votre vision et ce que vous souhaitez achever dans ce projet. Si vous êtes à plusieurs, présentez votre équipe et en quoi vous êtes complémentaires, dans vos compétences comme dans vos personnalités. Dans tous les cas, exposez vos ambitions. Votre interlocuteur a besoin de savoir jusqu’où vous êtes prêt à aller.

Exemple

« J’ai ici un prototype d’application mobile, avec une interface très simple, très fonctionnelle, que je vous fais passer. Nos clients seront d’une part, les grands-parents qui souhaitent être connectés pour garder contact avec leur famille, et de l’autre côté, des petits-enfants âgés entre 15 et 30 ans, qui souhaitent partager leurs activités ou vacances avec leurs grands-parents. Nous savons que cette cible n’est pas prête à payer pour les fonctionnalités essentielles, alors nous auront une partie de l’application qui sera disponible gratuitement, avec de la publicité. Une autre partie sera payante, à hauteur de 10€ par mois par album jusqu’à 5 personnes. Ensuite, chaque utilisateur supplémentaire coûtera 2€ par mois. Ils paieront car ils auront accès à des rappels stimulants, des suggestions et idées de création. »

La conlusion de votre présentation

Une fois que vous avez raconté tous ces détails, il faut penser à clore votre pitch. Souvent, face à votre banquier, votre présentation vous amène à dire qu’il vous faut un certain montant d’argent, et que vous avez besoin d’un prêt. Dites clairement à quoi vont servir les fonds demandés. Expliquez les étapes à très court terme de ce que vous comptez faire. 💡

Exemple

« Ce projet nécessite des fonds. Aujourd’hui nous estimons le besoin en financement à 30 000 €, parce que la communication de masse et les frais d’hébergement des serveurs coûteront au démarrage. Cet argent servira aussi à financer les frais de création de l’entreprise, et la location d’un bureau dans un espace partagé. »

Et voilà ! Vous avez fini votre pitch ! Evidemment, pour que cet exercice soit une réussite, il y a des choses à faire, et d’autres à ne pas faire.

🔥 Ce que vous pouvez faire pour améliorer votre présentation :

  • Avoir une intonation dynamique, mettre du rythme dans la présentation.
  • Il faut être clair et aller directement à l’essentiel.
  • Adaptez vous au public auquel vous vous adressez.

Et pour y arriver : entrainez-vous régulièrement.

❌ Ce qu’il faut éviter lors de la présentation :

  • Avoir du vocabulaire trop technique.
  • Ne pas mettre d’intonation, ou lire son support de présentation.
  • Donner des informations inutiles.
  • Se perdre ou perdre son public dans des chiffres.

Une autre version du pitch, plus courte existe. Il s’agit de « l’elevator pitch ». C’est un pitch qui va encore plus à l’essentiel dans la présentation de votre projet, puisqu’il dure entre 40 secondes et 1 minute. Pendant cette durée vous n’avez la place que de présenter votre projet et solution, tout en étant le plus convaincant possible !

Et vous alors, quand est-ce que vous allez pitcher ? 😉

Tous les exemples cités plus haut sont factices. Ils sont illustratifs, et doivent être adaptés à chaque discours.

Les bases de la création d'entreprise en 2h

Participez à nos réunions gratuites d’information.

OU

Je souhaite plus d’informations et rentrer en contact avec un conseiller.

Je suis…
 
J'ai un projet dans…